Le moulin à huile - Olio Gaziello

Le moulin à huile

LE LAVEUR À HYDROJET (LAVATRICE A IDROGETTI)

Cet outillage sert à préparer les olives au cycle de la production d’huile.
Les drupes sont lavées pour éliminer les impuretés résiduelles, telles que les feuilles et les petites branches qui n’ont pas été éliminées au moment de la récolte, améliorant ainsi la quantité finale du produit.

LE MOULIN CONCASSEUR CONTINUO (MOLITORE CONTINUO)

Il est employé dans le processus de pressurage des olives et sert à donner une pâte de laquelle sera ensuite extrait l’huile.
Cet outillage remplace, mais ne fait pas oublier son ancien « prédécesseur », la meule en pierre.
L’intérieur du concasseur est en fait constitue de 2 rouleaux en granite, qui sont capables de contenir l’émission de la chaleur pendant la trituration.
Il joue donc le même rôle que les anciennes meules, empêchant à la pâte de se surchauffer et de perdre ses meilleures propriétés.

LE PÉTRIN (GRAMOLA)

Il joue un rôle fondamental pour obtenir un résultat qualitatif et quantitatif optimal.
Pendant cette phase, dans la pâte des olives, se produisent des phénomènes de rupture des membranes qui enveloppent les minuscules gouttes d’huile. Le brassage continu, réalisé par les carets, provoque une union de la partie huileuse, qui sera ensuite séparée de la partie solide.

LE DÉCANTEUR (DECANTER)

C’est l’élément essentiel de la nouvelle technologie de l’extraction de l’huile, basée sur un procède tant mécanique que physique, comme par le passe, mais utilisant la centrifugation au lieu de la pression, se servant de la différence du poids spécifique des éléments soumis à cette opération : huile, eau, parties solides telles que la peau et le noyau.
Cet outillage s’est substitué à la presse hydraulique qui pressait les scouffins filtrants, en fibre, précédemment enduits de la pâte des olives, et, empilés les uns sur les autres, sur un chariot, pour permettre le dégoulinent de l’huile, qui était recueilli dans un bac spécial, réalise à même le chariot.
Le décanteur, contrairement à la presse, n’utilise, dans le cycle de production, aucun élément en fibre, qui, inévitablement, absorbait de l’huile et qui, s’il n’était pas nettoyé très soigneusement, par l’effet de l’oxydation, rancissait, nuisant à la qualité du produit.
Constitue entièrement en acier inoxydable, faisant environ 3600 tours par minute, il extrait l’huile, le séparant de l’eau et du marc. Au terme de cette opération, un puissant jet d’eau nettoie les parois internes, garantissant une parfaite hygiène.

LE SÉPARATEUR (SEPARATORE)

La qualité et la conservation du produit final dépendent de son action. Il centrifuge ultérieurement l’huile brut, obtenu précédemment, de façon à éliminer les micro-impuretés et les éléments d’eau restante.
L’huile obtenue est ensuite conservée dans des cuves entièrement en acier inoxydable, afin de conserver une température constante, et épurée par les traditionnels transvasements.

We are Off now.